A O K A S : Le Château de la Comtesse

 

A O K A S : Le Château de la Comtesse


image1-1.jpg

Aokas est connue pour sa montagne d’Imma Tadrart, d’une altitude de 437 m, pour ses grottes féeriques, pour ses belles plages, mais aussi pour une architecture majectueuse appelée : le Château de la Comtesse.

 

Ce manoir résidentiel, construit sur un rempart, à l’entrée ouest de la ville, est situé au bord de la route nationale N° 9 reliant Béjaïa à Sétif (1,5 km de la ville d’Aokas). Ce chef-d’œuvre architectural est construit avec de la pierre de taille, sa toiture est couverte avec de l’ardoise.

 

image2-1.jpg

 

Cette œuvre d’art, d’une superficie de 5983 m², est composée d’un édifice principal (une maison à deux étages), d’un rez-de-chaussée de 195 m² divisé en trois chambres, d’un hall de réception et d’un showroom. Selon des témoignages, ce château a été occupé par un certain Boucheron, propriétaire d’un vignoble et producteur de crus.

 

Mais le Château a été construit dans les années 1890 par un général de l’armée française, surnommé Poison, qui n’avait pas d’héritiers. Plus exactement, les travaux de construction de cette résidence débutèrent en 1870 et se terminèrent en 1890.

 

Au début, le colon voulait baptiser son édifice du nom de sa femme algérienne originaire de la région de Béjaia ; celle-ci refusa en lui répondant qu’il s’est marié avec elle et non avec sa famille. Le général résolut alors de donner à sa somptueuse demeure le nom de « Château de la Comtesse » en hommage à son épouse qu’il aimait.

 

Aujourd’hui, cette belle construction, laissée en abandon depuis l’indépendance, a été finalement cédée à la direction de la jeunesse et des sports de Béjaia qui compte la transformer en auberge de jeunesse.

 

Lem

 

image3-1.jpg

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×